23/10/2014

Radio suisse romande et Leman bleu, la parole est donnée aux proches aidants de personnes âgées.

 

Les proches aidants jouent un rôle important auprès des personnes âgées. [alexey klementiev - fotolia]

Les médias commencent à s'intéresser aux proches aidants. La Radio suisse romande a laissé un espace d'une heure pour des professionnels mais aussi pour des témoignages de proches aidants. Réécouter

Dans le cadre de la journée des proches aidants du 30 octobre 2014, un spécial Genève à chaud avec M. Poggia Conseiller d'Etat chargé du département de l'emploi, des affaires sociales et de la santé, sur Léman bleu : revoir (dès 9.35 min) sur le sujet des proches aidants

Vous trouverez également des vidéos de témoignages de proches aidants genevois et vaudois ici

Passez un bon moment !

 

 

 

 

Commentaires

C'est une magnifique initiative.
Mais il ne faudrait pas faire l'âge venant pire qu'il n''est "en vérité".
Cesser d'en faire un "moyen" au service premier pas forcément des personnes âgées lesquelles par ailleurs ne devraient pas tant accepter qu'on leur dise ce qu'à leur âge elles ne peuvent qu'éprouver... sans oublier de leur prédire "fatales" chutes à venir... mais se contenter plutôt de savoir ce qu'elles elles vivent et expérimentent. Attention également aux influences "intéressées" (bénévolat compris)! pas forcément pour les raisons données. Bénévolat? Les psys le disent: il y a "bénévolat"! et... bénévolat.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 23/10/2014

P.S. Je souhaite préciser que, selon l'enseignement bouddhiste c'"est ce que tu redoutes qui arrive"! Invitation non à occulter les problèmes mais à ne pas anticiper. Evangiles: "A chaque jour suffit sa peine"! Dédramatiser, relativiser sont invitation au bon sens. Visiteuse, notamment, j'ai connu nombre de personnes changeant de couleur à l'ouïe des calamités prédites les guettant... comme "à l'affût": amputations, diabète, etc. Une voisine joues toutes roses à l'arrivée d'une amie, au départ de cette personne devenue pâle comme la mort après récits des dernières maladies ou autres coups durs arrivés à connaissances communes. Pensant aux médias, je suis consternée en lisant des articles concernant des artistes âgés tout en étant encore pleinement actifs à diverses reprises appelés en le même article non par leur nom mais, immanquablement "la vieille dame"! "le vieil homme" ! sans parler de familiarités comme tapes sur l'épaule. pour n'en relever qu'une. Il est souhaitable d'accompagner les personnes âgées tout en évitant de les rendre trop dépendantes: "juste milieu" souhaitable.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 23/10/2014

Commentaires (O)? P.S. encore un:
Le mien n'était-il pas pertinent, courtois avec compliment aux premières lignes.
Psy en complément de ma formation j'affirme que la personne qui ne fait plus ce qu'elle peut en fera de moins en moins sans forcément s'"en" faire de moins en moins. En revanche, la même décidant de faire tout ce qu'elle peut sera étonnée de voir tout ce qu'elle peut faire en s'en réjouissant de même que Montessori avait attiré l'attention pédagogique et parentale sur le fait que faire à sa place l'effort auquel l'enfant s'occupait était lui couper la satisfaction de la réussite: l'avoir fait par lui-même. Et si j'ajoute que je parle également d'expérience devinera-t-on comment et pourquoi!
Reste un point: toujours compter sur les autres pour faire ce que nous pourrions faire: un bonjour en passant, un sourire, une attention... par personnes non formées ou de bonne volonté mais "voisines" ou parentes...
Un moment de solitude, une lassitude à l'ouïe des nouvelles, un chagrin est "normal"! réagir, aller sur une chaîne en l'occurrence musicale mais tant de chaînes à l'intention de nos centres d'intérêts... en l'occurrence, musique, donc, tomber comme par hasard sur une magnifique page de Bach (traduction ruisseau) propre à vous remonter (comme rehausser) le cœur invite à se poser la question suivante: comment comprendre qu'il y a "cette" page juste, précisément en cet instant?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 24/10/2014

Les commentaires sont fermés.